Confidences

Tout ce qui ne peut se dire... qu'entre nous.

04 avril 2006

Le conte de fées

C'est vrai qu'on me l'a souvent dit : je n'ai pas fini de grandir.  C'est surtout que petite déjà, je ne voulais pas grandir.  Devenir adulte ? Quel cauchemar ! J'en pleurait même le soir dans mon lit, à une certaine époque. Je pourrais être vue comme une victime du syndrôme de Peter Pan, bien que je sois quand même capable de prendre mes responsabilités. J'ai bien évolué tout de même ! ;o) En discutant de ma vie sentimentale avec ma soeur la semaine dernière, une révélation est revenue sur la table...  Les contes... [Lire la suite]
Posté par confidences à 13:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

18 mars 2006

Besoin...

Besoin d'une pause, dans une vie qui file trop vite pour moi.Tout file... les jours, les heures, les évènements... Moi je dis stop !Je veux du vide, du silence, du calme.Une soirée rien qu'à moi, sans homme à la maison (enfin pour quelques heures), sans téléphone, sans rien. Juste pour oublier... Dans le parfum d'un bain bien chaud qui coule et qui m'attends.Avec une musique douce. Vu que le froid de dehors est aussi en moi. Il est bon de mettre sa vie entre parenthèse, un peu
Posté par confidences à 21:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 février 2006

Le but du jeu...

Ce week-end je tenais un stand dans un salon avec mes collègues.  Pendant qu'ils visitaient les différents halls, démarchant un peu pour nous faire connaître, j'ai pu à loisir observer les gens.  C'est un jeu que j'affectionne, observer, écouter, détailler. La façon dont les gens s'habillent, selon le rôle qu'ils tiennent.  Les commerciaux purs avec leur costume du dernier chic, trop net pour être honnête, le politicien, le travailleur social.  Sans vouloir tomber dans les clichés. La mode féminine a retenu... [Lire la suite]
Posté par confidences à 13:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 février 2006

K.O.

Qu'est-ce qui fait que je chope tout ce qui passe en ce moment ? Je suis malade, encore.  A la maison pour la fin de semaine, et au lit toute la journée d'hier. A croire que mon corps n'en veut plus, n'en peut plus.A croire qu'il est à saturation.A croire qu'il exige du repos. Peut-être qu'il me fait vomir autre chose que la nourriture ? Peut-être qu'il me fait vomir des gens, des mots, des coups au moral ou des émotions.Peut-être qu'il en a juste ras le bol. De toute façon, il a gagné cette fois : il m'a mise K.O.
Posté par confidences à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2006

Je t'aime... je ne t'aime plus...

Tout est parti il y a deux semaines, d'une simple discussion avec A. et d'une toute petite phrase que j'ai dite très calmement, parce que je ne me sentais pas de taille à mentir là dessus. "Je crois que je ne t'aime plus". Il ne m'a pas prise au sérieux sur le moment.  Il a attendu une semaine avant de ramener ça sur le tapis, mine de rien.  En essayant de se montrer subtil pour amener le sujet, mais la subtilité ce n'est pas son fort.  Depuis les discussions n'en finissent plus.  Pas question... [Lire la suite]
Posté par confidences à 15:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
02 février 2006

Que dit-on ?

Que dit-on à son mari le matin à 6h45, quand au saut du lit on se rend compte qu'il vient seulement de rentrer ? Rien. On n'éclate pas de rire quand on le voit sursauter à notre arrivé.  A moitié nu il espérait sans doute me faire croire qu'il était en route pour la salle de bain... En sous-vêtement ça aurait pu marcher.  Même si nous avons chacun notre chambre, il ne faut pas me croire si naïve (stupide ?).  Déjà réveillée, installée confortablement au fond de mon lit, j'ai eu tout le loisir d'entendre la voiture... [Lire la suite]
Posté par confidences à 15:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 janvier 2006

La visite

La visite du mardi chez le médecin, le rituel de la semaine en somme où les habitués de la rééducation se rendent transquillement.  Je fais partie des habitués maintenant, et je me demande si j'ai fait la même tête que les "nouveaux" ce matin, genre "mais où je suis tombée, moi ?" C'est donc sous l'oeil vigilant du médecin et du kiné que j'ai réalisé quelques pas tranquilles, avec le plus beau déroulé de pied que je peux.  Il ne manquait que le roulement de tambour... "Et bien ça commence à... [Lire la suite]
Posté par confidences à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2006

l'enfant

Jusqu'à présent, quand les hommes m'ont parlé d'enfants c'était... - on en aura deux quand on sera mariés. - on en fera sûrement un jour. - si on vit ensemble et que tu veux un enfant, je t'en ferai un. - un enfant maintenant, on n'est pas bien comme ça ? (ça c'est le même qui en voulait deux quand on serait mariés !) - si on vit ensemble, je ne veux pas d'enfant.  Mais bon, s'il y a un accident, on le gardera. Désespérant.  Dans ces conditions, je préfèrais faire un bébé toute seule ! ou ne pas en avoir...... [Lire la suite]
Posté par confidences à 21:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 janvier 2006

Tout ce qui passe...

Alors, où j'étais encore ? Pas trop loin, à m'occuper de ma cheville qui n'est pas encore remise de son entorse. A profiter des journées de congés de W., de la semaine au ski de A. et du gentil virus qu'il m'a ramené des montagnes et refilé aussi vite. Trop généreux ! Ce qui me donne pas mal de choses à raconter...  Et que cette fois, c'est promis, je m'y mets. J'aimerais d'ailleurs, pour ce faire, que le gentil médecin qui posera son regard dubitatif sur mon pied gauche mardi, estime qu'il me faut encore une petite... [Lire la suite]
Posté par confidences à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 décembre 2005

Rééducation

La dernière visite au médecin, jeudi dernier, ne s'est pas du tout passée comme je le pensais.  Même si avec le recul ce n'est pas si mal. Parce que j'ai dis "je dois absolument reprendre le travail mardi", le médecin a compris que je voulais être tranquille pour les réveillons.  Genre "vous n'aviez qu'à avoir votre accident de travail en novembre!" Moi je parlais simplement de clôture comptable, et je me fiche des réveillons, je demanderais même bien une dispense !  C'était agaçant mais ses... [Lire la suite]
Posté par confidences à 21:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]