Confidences

Tout ce qui ne peut se dire... qu'entre nous.

20 mars 2007

dimanche d'anniversaire

- Dis marraine, je peux te parler ?

- Oui bien sûr, je t'écoute
- Viens par ici... voilà (chuchotement) quand est-ce que tu fait ta fête d'anniversaire ?
- euh... tu sais, quand on est grand...
Pas envie de trop fêter ça moi cette année, plutôt envie d'oublier qui ne sera pas là, qui ne peut être là et qui ne sait pas que j'aimerais qu'il soit là.  Bref, tout est si compliqué en ce moment... Mais du haut de ses 7 ans, mon filleul ne l'entend pas de cette oreille.
- mais marraine !
- ben...
- et tes cadeaux ? et ton gâteau ?  tu le feras pendant tes vacances de Pâques ? Tu m'inviteras pour ta fête d'anniversaire ?
Il a l'air tellement déçu.
- Oui mon poussin, bien sûr que je t'invite (je vais même tout organiser rien que pour te faire plaisir!).  On va regarder une date avec ta maman et les autres.
- Chouette !

Impossible de résister à ses yeux là.  Quand ils sont tristes, je craque.  Quand ils brillent, je craque.

Photo018C'est ainsi que ce dimanche je me suis retrouvée avec tout le monde à la maison, un gâteau, des cadeaux, des sourires... Et ça fait un bien fou !  Ils ont même fait des photos.  Heureusement qu'il n'y avait pas de bougies sur le gâteau.  Ils ont tout fait pour que je passe un bon moment.
Et les câlins de mon filleul, plein de câlins... entre les dessins animés, les jeux vidéos et le Kidibul ! ;o)

Et ensuite, le soir, quand on referme la porte, le vide.  Le silence qui reprend sa place.  Ni la télé, ni la musique, ni les jeux, rien n'y a fait.  Tout semble si grand et moi si petite.
Je le savais avant que se serait dur ensuite. Il faut juste attendre et se remplir le coeur avec ces nouveaux souvenirs. 

Posté par confidences à 13:46 - Quotidien - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire